samedi 6 décembre 2008

PS : militantEs Pigeons Solidaires?


photographie© Sylvaine Vaucher
(cliquer pour agrandir)

PS : MilitantEs Pigeons Solidaires?

Le
summum de la mascarade, il est signé par l'hebdo des socialistes, le journal des militantEs et sympathisantEs, voir Martine Aubry en couverture du numéro daté du 27 novembre 08 avec ce titre provocateur "Les socialistes sont de retour", quand les valeurs du socialisme dans la farce affligeante de ces élections ont été passées au mixeur!
Que dis-je?... passées à la trappe, aux oubliettes!

L'ironie convole avec le mépris.

D'un talon rageur, nous martèlerons le pavé, la rue c'est ce qu'il nous reste!
La rue... enfin pas pour tout le monde!
La chasse à l'étranger est ouverte jusque devant les écoles.
Les sans-abris sont délogés de leur leur espace d'infortune sans que leur soit apporté de solution autre que l'intimation à quitter le centre ville, pour qu'ils aillent crever de froid plus loin, sur une autre commune.
Mr Delanoë prend-t-il ses responsabilités face aux mesures honteuses?!...


"Nous avons mené une bataille"
nous dit Ségolène Royal, elle nous appelle à continuer le combat pour aider le parti socialiste à se transformer...
Je veux un parti socialiste capable de transformer la société, capable de faire barrage aux mesures de démantèlement de l'idée même de démocratie.
Mais comment lui faire confiance quand ce parti est lui-même suspecté du trucage de ses propres élections?!...

"Le retour des socialistes", alors ils avaient donc disparu?...
Ils étaient donc morts, pincez-moi!
Le cimetière des éléphants qui n'en finissent pas de ressusciter,
ces drôles d'oiseaux là ne se cachent pas pour mourir!
Cela sonne comme un film d'épouvante, soit le retour des morts vivants!

Après le bal des vampires, le bal des dupes!

Je n'ai pas oublié l'affaire du sang contaminé, ce scandale, quand nous savons que les négligences ayant causé la contamination de centaines d'individus sont dues à des intérêts financiers, n'est-ce pas Mr Fabius?!...

Mr DSK eut lui aussi maille à partir avec la justice, souvenez-vous la MNEF etc..., mais passera-t-il devant les tribunaux pour tentative d'agression sexuelle sur une jeune journaliste
Tristane Banon, qui n'a pas été jusqu'au bout de sa plainte?
Je songe alors à toutes celles qui se sont tues, dont la non-médiatisation n'a pu permettre que soit entendue leur parole.
Comment peuvent-ils encore avoir l'arrogance de se prévaloir d'une quelconque représentation politique! Ils m'écoeurent!


Puis-je faire autrement que de considérer la rue Solférino comme un miroir aux alouettes ; orchestrée par de sinistres corbeaux, je crôah, tu crôah, nous piaillons ensemble!

Tous ensemble, tous ensemble, yeh!...
Nous allons être fiché, qu'aviendra-t-il du droit à manifester, du droit à la contestation, du droit à dire non?!...

Where is my mind?...That is the question!
So...pause musicale!

Moi aussi, l'envie de crier - STOP!

Sémaphore



4 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou,

Je comprends ta colère mais je suis incapable de me faire une opinion car je n'ai pas connaissance des faits. Ce qui est certain, c'est que Ségolène Royal a été victime de sexisme et a eu la force de contrer des gens hostiles.

Pour le reste, d'autres faits circulent et comme j'y connais rien.. en tous cas c'est sur que 102 voix, c'est pas beaucoup...

Bien à toi, j'espère que tu gardes espoir ^^

jvvlee

sémaphore a dit…

@Merci pour ton passage jvvlee, bin de l'espoir..., de la motion E, il nous reste son intitulé - L'espoir à gauche, fier(e)s d'être socialistes - et si j'étais Martine Aubry je ne serais pas fière de certains de ses soutiens! DSK m'écoeure! Fabius aurait du donner sa démission après le scandale du sang contaminé, et Delanoë devrait penser à l'urgence des sans domicile.
Je ne me reconnais pas dans ce socialisme là! Du coup, j'ai fait des ajouts dans l'article.

Heureusement, j'ai pu dans ma section locale voir que la parité de l'expression pour la prise de parole était en vigueur : un homme, une femme, c'est réconfortant de voir que des principes ne sont pas seulement de belles promesses non tenues mais soient pris en compte et vécus, actualisés, concrétisés enfin!
En outre, ma section soutient un instituteur Bastien Cazals, convoqué par l'inspection académique pour avoir écrit au Président de la république, osant exprimer sa révolte sans passer par la voie hiérarchique, je publierais sa lettre.

Bien à toi itou

Emelire a dit…

je m'avoue un peu déboussolée et assez régulièrement agacée à la lecture de l'hebdo des socialistes, mais c'est la féministe qui parle là ;o)

sémaphore a dit…

@Emelire : Pour m'éviter une poussée d'urticaire , je ne l'ai pas même ouvert!
et puis mon précédent commentaire je le trouve quelque peu consternant, comme si je m'extasiais de la parité de la prise de parole, du soutien accordé à un acte de vigilance citoyenne alors que c'est le moins que puisse attendre d'une section socialiste digne de ce nom! Non?
Mais cela semble si peu admis que cela en est très déconcertant!