mardi 30 septembre 2008

Xavier Darcos, ministre du gouvernement Fillon

source : http://jevoudraisvivrelibreetegale.wordpress.com/



Même si changer des couches n’est pas un signe d’inaptitude au reste et que Bac + 5 ne signifie pas grand chose en soi, on ne change pas les couches en maternelle en théorie.

Une internaute a écrit “il a bac + combien lui pour dire autant de conneries?”

En fait Xavier Darcos est apparemment agrégé de lettres classiques et a obtenu un doctorat de troisième cycle en lettres et sciences humaines option mépris? et un doctorat de 3ème cycle en études latines.

Olympe du blog plafond de verre a écrit : “Certes, pour changer des couches ou faire faire la sieste à un enfant il n’y a peut être pas besoin d’avoir un bac+5 mais cela nécessite un savoir-être fait de patience, d’intuition, de contrôle de soi, de souci de l’autre. Il est clair que tout cela n’était pas aux programmes des grandes écoles qu’à faites Mr Darcos.”

Quant aux suppressions de postes, selon cette dépêche, “le nombre des non-renouvellements des postes en raison des départs en retraite sera de 13.500 à la rentrée prochaine, après 11.200 cette année, selon le projet de budget 2009 dévoilé vendredi.”

De nombreux postes seront supprimés, d’autres crées à moins forte échelle dans des sections souvent plus difficiles pour faire avaler la pillule? car si 600 postes seront créés dans les lycées les plus difficiles ainsi que des auxiliaires de vie scolaire concernant la création de 200 nouvelles unités pédagogiques d’intégration, cela restera une goutte d’eau.
Il devrait y avoir 22.000 élèves en moins dans les collèges et lycées à la rentrée 2009 (motif invoqué apparemment), mais sur une classe de 22, cela justifierait seulement 1000 postes supprimés.

Imaginons 800 créations de postes et 1000 suppressions légitimées, cela justifierait alors 1800 postes supprimés et non 13500 ajoutés aux 11200 cette année.

A moins que vraiment les professeur e s aient été en surnombre flagrant mais il semblerait que le chiffre souvent brandi de “32 000 profs qui ne sont pas devant les élèves” soit largement biaisé, beaucoup de ces professeur e s s’occupant de “maintenance informatique, d’animation d’activités sportives le mercredi après-midi, de la gestion des laboratoires de chimie, etc. “

Par ailleurs selon l’article “en compensation, le gouvernement réfléchit à la suppression d’heures de cours” ce qui signifierait d’une part que la suppression de postes ne serait pas justifiée par le nombre de professeur e s “inutilisé e s” et d’autre part qu’il pourrait y avoir une suppression de choix d’options, de matières jugées non “rentables” niveau effectif comme peut-être à terme la philosophie, une matière poussant peut-être à un peu d’esprit critique…

On nous mentirait ?^^
Certain e s au lycée Voltaire semblent dire en tous cas que Mr Darcos ne nous dirait pas toujours la stricte vérité…
http://www.youtube.com/watch?v=QDyGThytN6g
ndlr : le gouvernement vous ment

3 commentaires:

Anonyme a dit…

génial ce texte lol

j'oublie toujours de mettre les "envoyé par" enfin presque toujours ^^ merci de l'avoir mis et ainsi de me le rappeler.

jvvlee comment ça je suis parti pris?^^

Emelire a dit…

Darcos est un roublard ! Son mépris m'a écoeurée profondément. Mépris dse enfants, je veux dire, Dolto est loin hein ... j'y sens comme de la haine. Haine de ce qui vient de l'enfant, du féminin. Pour moi quand on méprise ainsi un enfant, on méprise la mère que je suis. Parce que m'en occuper (même si je l'ai toujours fait en travailant à temps plein), c'est ramener ça à un lien 'couche caca pipi'. On me dira : c'est vrai, c'est la réalité. Eh bien, il y a justement une différence de taille c'est que nous sommes humains et que ces moments là sont des moments d'humanité ! des moments d'échange, de partage, de 'yeux dans les yeux', de discussion (oui, on parle à son enfant !), et oui monsieur Darcos c'est comme ça qu'on apprend, et qu'on se construit ! Et je dirais même que c'est la base de tout, cette petite enfance. Qui n'a pas été aimé, 'soigné', cajolé, enseigné de petites choses, et c'est un manque parfois grave. ça peut handicaper toute une vie. Je trouve donc ce mépris intolérable. En plus que d'ignorer effectivement ce que savent tous les parents : il n'y a pas de couche à l'école maternelle ...

sémaphore a dit…

jvvlee :-)
Emelire, pour ton intervention, ta juste colère : Merci!
Il faut l'envoyer à Darcos! Afficher ce texte aux abords de son ministère!